Accueil > Espace adhérent > Bibliothèque - Autres livres

Bibliothèque - Autres livres

samedi 3 octobre 2015, par Ajot Laura, Patrice

Elle est réservée uniquement aux adhérents et chercheurs du collectif
d’animation.
Les livres sont à consulter sur place.

Savenay Jeune Lycée - Vieux Murs

  • Format : Livre
  • Auteurs : Yannick Boucaud, Odette Riallot-Guibert, Paul Guibert, Jean-Yves Martin et Ronan Pérennès
  • Éditeur : Association d’Histoire du Lycée de Savenay, 2012
  • ISBN : 978-2-9543137-0-2
  • Cotation interne : 001A
  • Don de Ronan Pérennès

Sommaire :

  • La première École normale et la construction des Écoles 1868-1912
    • La vie normalienne à Savenay 1912-1988
      • L’ École primaire supérieure et le Collège moderne 1912-1959
        • Le Lycée municipal mixte de Savenay 1959-1976
          • Jeune lycée en quête d’identité 1976-2012

« La grande originalité de ce livre, ce qui en fait un livre essentiel, ce sont d’abord ses dernières pages, cette tentative si neuve et courageuse d’affronter l’histoire immédiate, ou quasi immédiate, d’un établissement scolaire « de base », même pas dans une grande ville. De poser des questions neuves et pertinentes, celle, par exemple, du lycée comme un « espace vécu » [....]
La démarche s’appuie sur une histoire plus longue. 1872, avec le réel départ de la première École normale, lot de consolation offert aux Savenaisiens bien marris d’avoir perdu quatre ans plus tôt leur sous-préfecture ? 1912, avec la création de l’École primaire supérieure, ancêtre direct du lycée Jacques Prévert ? 1959, avec la création du premier lycée, municipal ? Peu importe à vrai dire, car l’image, la notoriété même de Savenay s’est longtemps construite sur cette fonction éducative essentielle, et unique entre Nantes et Saint-Nazaire.
Histoire riche, aussi, parce qu’elle est le fruit d’une démarche associative, dans la liberté de chacun. C’est cette leçon toute simple de démocratie qui donne leur sens aux histoires de François Texier, d’Yvan Gradaive ou de Jacques Bouvot, pour ne citer qu’eux, et à ces élèves normaliens qui « font le mur » comme à ces lycéens qui manifestent en 2006 contre le « Contrat première embauche » : comme le rappellent très bien les auteurs dans leurs tout derniers mots, le lycée est une école de responsabilité et d’action. » Extraits de la préface d’Alain Croix, professeur émérite à l’Université de Rennes 2 - Quatrième de couverture du livre « Savenay Jeune Lycée - Vieux Murs »


De l’histoire au patrimoine, la Forge Neuve, Moisdon-la-Rivière

« Ce livre traite de toute l’histoire du site de la Forge Neuve, de sa création en 1668 jusqu’à nos jours, en passant par sa fermeture en 1869, puis la cidrerie, la féculerie de M.Freitel, et le camp de réfugiés Espagnols, puis Tsiganes.
Une part belle est également laissée à la patrimonialisation du site de la Forge Neuve, devenu lieu de loisirs dans les années 1950, et progressivement réaménagé et remis en valeur par les acteurs locaux depuis les années 1980, débouchant, en 2013, sur l’inauguration du musée du site des Forges. » http://amisdelaforge.blogspot.fr/2015/05/publication-7-decembre-2014-de.html


La tentation totalitaire

  • Format : Livre
  • Auteur : Jean-François Revel
  • Éditeur : Paris : Éditions Robert Laffont, 1976
  • Cotation interne : 003A

« -* Le monde actuel évolue vers le socialisme.

  • Le principal obstacle au socialisme est non pas le capitalisme mais le communisme.
  • La société socialiste future ne peut être que planétaire et elle ne se réalisera donc qu’au prix, sinon de la disparition des États-nations, tout au moins de leur subordination à un ordre politique mondial.
  • Telles sont les trois idées directrices de ce livre. » Quatrième de couverture du livre « La tentation totalitaire »

L’Inquiétude outre-mort du général de Gaulle

  • Format : Livre
  • Auteur : Anne et Pierre Rouanet
  • Éditeur : Paris : Éditions Grasset & Fasquelle, 1985
  • ISBN : 2-246-35501-X
  • Cotation interne : 004A

« « Inquiétude », mot gaullien ; toujours couplé à : « espérance ».
L’attentat du Petit-Clamart, une balle tangente ; mourir peut-être dans la seconde qui vient, avec l’inquiétude que la prochaine balle anéantira l’espérance de léguer aux Français les moyens de se gouverner efficacement, selon la politique qu’ils voudront. D’où la décision, prise sous un tir nourri d’armes automatiques, d’instaurer l’élection du chef de l’État au suffrage universel.
Cet homme qui aurait aimé vivre une tragédie de Corneille se retrouve immanquablement dans des westerns. C’est en mâchant son chewing-gum dans un hydravion trop lent, traqué sur l’Atlantique, qu’il déploie vingt ans à l’avance la Constitution de la Ve République.
Constamment en avance sur son temps : on apprendra par exemple ici que son 18 Juin eut lieu le 21 mai, et que son premier Appel fut diffusé non par la BBC, mais tout simplement par la Radiodiffusion française.
Et quoi de moins conformiste que ce chef de l’État cerné dans l’Élysée par les complices des putschistes et glissant la légitimité républicaine dans la poche-revolver de son surprenant médecin ?
Le présent livre est donc, par force, un récit d’aventures.
Sa femme Yvonne, d’ailleurs, pour le suivre, a d- tenir à contre-emploi - comme on dit au théâtre - le rôle rebondissant de la Femme du Nomade. On verra ici que la bonne dame s’en tirait avec aisance ; et qu’elle y prit même quelque secret plaisir.
Ce n’étaient pas des gens badins et les affaires étaient graves. Mais comment en ferait-on un livre triste ? Ce couple-là a bourré d’actions chaque recoin de son existence avec une telle ardeur qu’il faut parler d’allégresse. » Quatrième de couverture du livre « L’Inquiétude outre-mort du général de Gaulle »


Avec qui vous savez : vingt-cinq ans aux côtés de de Gaulle

  • Format : Livre
  • Auteur : Pierre Lefranc
  • Éditeur : Paris : Éditions Plon, 1979
  • ISBN : 2-259-00436-9
  • Cotation interne : 005A

« Pierre Lefranc est l’un de ceux qui sont appelés les gaullistes historiques, l’un des rares qui aient suivi de Gaulle de 1940 et 1970. Sous la Ve république, dont il a vécu la naissance, il fait partie du groupe dit des « barons ». Il fut le dernier d’entre eux à être reçu à Colombey. Son récit, simple et direct, éclaire les grands événements ; il explique de Gaulle dont les choix et les décisions sont parfois critiquées. Pour la première fois, l’homme Charles De Gaulle apparaît vraiment vu par un collaborateur intime, un ami, mais qui ne cède pas à la complaisance et dont l’action depuis 1970 est garante de l’indépendance. » Quatrième de couverture du livre « Avec qui vous savez : vingt-cinq ans aux côtés de de Gaulle »


Histoire de la République gaullienne. 1. La Fin d’une époque, mai 1958-juillet 1962

  • Format : Livre
  • Auteur : Pierre Viansson-Ponté
  • Éditeur : Paris : Librairie Arthème Fayard, 1970
  • Cotation interne : 006A

« « L’Histoire de la République gaullienne » constitue le premier récit historique complet des onze années de pouvoir du général de Gaulle.

Le premier tome de l’ouvrage, « La fin d’une époque », couvrait la période qui va du 13 mai 1958 à Alger jusqu’à la fin de juillet 1962, après la paix et l’indépendance de l’Algérie. Le second tome, Le temps des orphelins, couvre les sept années suivantes, de l’été 1962 au référendum du 27 avril 1969. Divisé en quatre grandes parties, La Grandeur (1962-1965), La Solitude (1965-1967), L’Épreuve (1967-1968) et La Chute (1968-1969), il constitue la synthèse de l’une des époques les plus passionnantes et les plus mouvementées de notre histoire récente. Le récit, tracé d’une plume de journaliste, est vif, direct, émaillé de portraits, d’anecdotes inédites. L’auteur n’hésite pas à prendre parti et à juger les hommes comme les événements. En annexe, une chronologie, les rappels des résultats des consultations électorales et des remaniements ministériels, un index des noms cités, une bibliographie complètent le caractère documentaire de l’ouvrage. Il s’agit donc d’une œuvre de référence, destinée à demeurer comme le premier livre d’histoire vivante et vécue sur les onze années de pouvoir du général de Gaulle. A ce titre, le livre s’adresse à ceux qui ont traversé cette période sans toujours être en mesure de suivre vraiment les événements et de deviner le dessous des cartes. Il s’adresse aussi aux plus jeunes, curieux de connaître et de comprendre cette période cruciale d’où est issu le régime politique qui nous gouverne aujourd’hui.

L’AUTEUR :
Pierre Viansson-Ponté a été rédacteur en chef de L’Express de 1953 jusqu’à la fin 1957, date à laquelle il entra au journal Le Monde dont il fut jusqu’à sa mort conseiller de la Direction et éditorialiste. Pendant les onze années de la « République gaullienne », il se trouva donc à un poste d’observation privilégié, recueillant les informations, les documents et les confidences. Ses différents ouvrages, en particulier, Les Gaullistes, rituel et annuaire (Seuil, 1963), Les Politiques (Calmann Lévy, 1966), et Après de Gaulle, qui ? (Seuil, 1968), traduits et édités notamment aux Etats-Unis, en Angleterre et en Allemagne, ont connu le succès ainsi que le recueil de ses chroniques, dont le premier volume Des jours entre les jours (Stock, 1975) a obtenu le Prix Sévigné, sa Lettre ouverte aux hommes politiques (Albin Michel, 1976) et Changer la mort, en collaboration avec Léon Schwartzenberg (Albin Michel, 1978) ; les deux tomes de La République gaullienne ont obtenu le Prix Aujourd’hui en 1972.
Pierre Viansson-Ponté, qui était aussi professeur associé à la Sorbonne (Paris-I), est mort en mai 1979, quarante-huit heures après la publication de son dernier article dans Le Monde. » http://www.fayard.fr/histoire-de-la-republique-gaullienne-9782213003764


Les plus beaux poèmes de la liberté

  • Format : Livre
  • Auteur : André Rossel
  • Éditeur : Paris : Éditions Hier et demain, 1979
  • ISBN : 2-7206-0062-8
  • Cotation interne : 007A

Les poèmes ont été choisis par André Rossel. Dans ce recueil vous pouvez retrouver des poètes tels que Pierre de Ronsard, Jacques Prévert, Aragon et Guillaume Apollinaire.


Démocratie française

  • Format : Livre
  • Auteur : Valerie Giscard d’Estaing
  • Éditeur : Paris : Librairie Arthème Fayard, 1976
  • ISBN : 2-213-00395-5
  • Cotation interne : 008A

« Aucune société ne peut vivre sans un idéal qui l’inspire ni une connaissance claire des principes qui guident son organisation. Les périodes de grande civilisation sont celles où ces deux conditions sont réunies. Plus que tout autre, l’esprit français éprouve ce besoin de comprendre. Nos concitoyens veulent savoir selon quels principes ils sont gouvernés et vers quel avenir ils se dirigent. » http://www.fayard.fr/democratie-francaise-9782213003955


Lettre ouverte à la génération Mitterrand qui marche à côté de ses pompes

  • Format : Livre
  • Auteur : Thierry Pfister
  • Éditeur : Paris : Editions Albin Michel, 1988
  • ISBN : 2-226-03507-9
  • Cotation interne : 009A

« Lorsque « Tonton » devint « Dieu », apparut simultanément la « Génération Mitterrand ». L’Immaculée Conception avait encore frappé. À en croire du moins les affiches de Jacques Séguéla, le publicitaire que François Mitterrand vend tous les sept ans à la France. En fait de génération, il ne s’agissait que d’un vagissement. Ce n’est pas la première fois que les berceaux sont ainsi utilisés de manière partisane. Philippe Pétain déjà… Comme si le ramollissement de l’âge prédisposait à la fixation sur les couches-culottes. Avec le petit élastique là. Malheureux bébés-sandwichs, ils ne sont pas au bout du rouleau, comme dirait leur collègue de chez Lotus. J’ai pourtant peine à croire que Mitterrand puisse s’identifier à une génération dépourvue de bulletins de vote. Il n’a plus de temps à perdre en papouilles gratuites ». Quatrième de couverture du livre « Lettre ouverte à la génération Mitterrand qui marche à côté de ses pompes »


Quand la Chine s’éveillera... le monde tremblera : regards sur la voie chinoise

  • Format : Livre
  • Auteur : Alain Peyrefitte
  • Éditeur : Paris : Librairie Arthème Fayard, 1973
  • Cotation interne : 010A

« Mao, objet et sujet du culte rendu au peuple, est devenu le symbole du lien national. En lui, le peuple s’adore lui-même. Avec lui, le Chine a trouvé une solution nationale de ses problèmes nationaux - solution jaillie de la rencontre d’un peuple sans pareil, de circonstances extrêmes, d’un homme d’exception. » Quatrième de couverture du livre « Quand la Chine s’éveillera... le monde tremblera : regards sur la voie chinoise »


Le défi mondial

  • Format : Livre
  • Auteur : Jean Jacques Servan-Schreiber
  • Éditeur : Paris : Éditions Fayard, 1980
  • ISBN : 2-213-00938-4
  • Cotation interne : 011A

« Au milieu de la crise mondiale, voici un livre qui saisit l’imagination et éclaire l’avenir. Il emporte le lecteur de Paris à Bombay, de Tokyo à Riyad, de Hambourg à Alger, sur les sentiers de l’espoir.

Dans le village de Taïf, en Arabie, dix avions privés atterrissent au crépuscule. Les hommes qui en sortent détiennent la richesse du monde. Ils posent leurs conditions.

Parmi des millions d’êtres humains affamés, illettrés, accumulant la misère du monde, des chefs d’État impatients interpellent l’Occident.

Dans les pays développés, la société industrielle, qui a perdu la maîtrise du pétrole et des investissements, se retrouve le dos au mur.

Du choc entre ces trois univers peut surgir un désastre, ou bien jaillir une flamme. Celle d’une épopée à l’échelle planétaire. Des instruments existent - mais qui le sait ? La révolution de l’intelligence est à notre portée — mais qui la veut ?

Un groupe d’hommes - Européens, Arabes, Japonais - conscients de ces périls, informés de ces réalités et de ces moyens, ont exploré ensemble, au long de l’année 80, la voie de la Renaissance. Oui, elle existe. Chaque homme, chaque femme pourra y trouver son emploi et son épanouissement. » http://www.fayard.fr/le-defi-mondial-9782213009384


Histoire de la Bretagne

  • Format : Livre
  • Auteurs : Jacques Briard, Jean-Baptiste Colbert De Beaulieu, Jean Delumeau, Guy Devailly, Pierre-Roland Giot, Gilbert Le Guen, Jean L’Helgouach, Jean Meyer, André Mussat, Louis Pape, Pierre Riche et Henri Touchard
  • Éditeur : Toulouse : Éditions Privat, 1969
  • ISBN : 2-7089-1653-X
  • Cotation interne : 012A

Cet ouvrage se penche sur l’histoire de la Bretagne de la préhistoire jusqu’aux années 1970.


Une femme, Simone Veil

  • Format : Livre
  • Auteur : Michel Sarazin
  • Éditeur : Paris : Éditions Robert Laffont, 1987
  • ISBN : 2-221-04809-1
  • Cotation interne : 013A

« Il y a un peu plus de dix ans, la « loi Veil » autorisant l’interruption volontaire de grossesse changeait la vie de millions de femmes.
À cette occasion les Français, dans leur énorme majorité, découvraient chez Simone Veil des qualités de courage, de droiture et d’intelligence auxquelles ils ont été tout de suite sensibles. Au fil des années, ils lui ont conservé leur estime, la portant régulièrement en tête des sondages.
Pourtant ce livre n’est pas un livre politique. C’est un portrait, celui d’une personnalité majeure de la vie française, qui reste une femme avant d’être une vedette.
Voici donc qui elle est, qui elle fut : niçoise, elle vit une enfance intellectuellement riche, mais matériellement difficile ; la montée du nazisme, puis la guerre la rappellent à sa judéité : toute sa famille est déportée ; son père, sa mère et son frère disparaissent dans les camps de la mort ; à son retour, elle se marie, devient magistrat ; elle intervient très concrètement dans les questions d’adoption, de détention et la politique algérienne. En 1974, elle est la première femme ministre à part entière ; à partir de 1979 et de son élection au Parlement de Strasbourg, elle se consacre en priorité à l’Europe.
Ni hagiographie ni pamphlet, cet ouvrage est celui d’un journaliste, libre de toute pression, qui nous restitue pour la première fois un personnage essentiel de notre temps dans toute sa vérité et sous toutes ses facettes. » Quatrième de couverture du livre « Une femme, Simone Veil »


Dictionnaire illustré de l’Histoire de France

  • Format : Livre
  • Auteurs : André Castelot et Alain Decaux
  • Éditeur : Paris : Éditions Perrin, 1989
  • ISBN : 2-7242-4597-0
  • Cotation interne : 014A

« Un ouvrage véritablement pratique, attrayant, et accessible à tous recelant - par ordre alphabétique pour permettre de satisfaire plus rapidement la curiosité - l’essentiel de ce que l’on doit savoir des événements, des dates, des personnages principaux de notre Histoire. Ce Dictionnaire illustré de l’Histoire de France concilie une information indispensable, une illustration abondante (800 documents), une présentation attrayante, un maniement commode, une grande lisibilité et un prix exceptionnellement modéré. » Quatrième de couverture du livre « Dictionnaire illustré de l’Histoire de France »


La Bretagne

  • Format : Livre
  • Auteur : Pierre Flatrès
  • Éditeur : Paris : Presses universitaires de France, 1986
  • ISBN : 2-13-039276-8
  • Cotation interne : 015A

« Parmi toutes les régions françaises, la Bretagne est sans doute celle qui au cours des dernières décennies a effectué une des mutations les plus remarquables. Les conditions et les modalités en sont aussi remarquables : caractère ambigu de la situation péninsulaire, bout du monde dans un contexte de relations terrestres, contacts avec le monde dans un contexte de relations maritimes. D’où la coexistence de traditions, voire d’archaïsmes et d’ouverture. D’où la juxtaposition du schéma classique de la diffusion du progrès à partir de la capitale, qui s’applique bien au développement de Rennes, et d’un schéma tout opposé illustré par le dynamisme du Finistère, par un rôle inattendu des campagnes occidentales dans le développement et par les voies surprenantes de la diffusion de certaines innovations. » Extrait de la quatrième de couverture du livre « La Bretagne »


Le Mal français

  • Format : Livre
  • Auteur : Alain Peyrefitte
  • Éditeur : Paris : Éditions Plon, 1976
  • ISBN : 2-259-00204-8
  • Cotation interne : 016A

« …Pour mener ce voyage dans une France dont les mutations même ont quelque chose d’immuable, j’ai mêlé présent et passé. On ne trouvera ici ni des Mémoires, ni une étude historique, ni un traité de sociologie ou de psychologie collective, ni un manifeste politique, mais une tentative d’échapper à la loi des genres.

Oui ou non, la France est-elle atteinte d’un mal persistant ? Si oui, quelles en sont les manifestations, les causes ? Est-elle en voie de guérison ? ou sur quels principes pourrait s’ébaucher une thérapeutique ?

Quelle fatalité semble peser sur les Français ? Pourquoi le peuple des Croisades et de la Révolution, de Pascal et de Voltaire, ce peuple vif, généreux, doué, fournit-il si souvent le spectacle de ses divisions et de son impuissance ?

Est-il encore temps pour la France de desserrer l’étau des contraintes qui découragent les initiatives et répandent la passivité ? Mais ce faisant, peut-elle éviter le débridement des tendances centrifuges, la résurgence des féodalités, le déferlement des intérêts particuliers, la dislocation du pays ? Ces difficultés qu’elle éprouve à adopter un comportement démocratique et une organisation rationnelle, se retrouvent-elles dans d’autres sociétés ?

En s’efforçant de répondre à ces questions, on ouvre une fenêtre sur de surprenants horizons… » Quatrième de couverture du livre « Le Mal français »


Un président à abattre

  • Format : Livre
  • Auteur : Philippe Guilhaume
  • Éditeur : Paris : Éditions Albin Michel, 1991
  • ISBN : 2-226-05355-7
  • Cotation interne : 017A

« Agressions ministérielles, grèves inspirées par le gouvernement, rumeurs soigneusement distillées, faux scandales, rien n’aura été épargné à Philippe Guilhaume, l’ancien super-président d’Antenne 2 et FR3, jusqu’à son départ. Une véritable exécution programmée. Son crime ? Avoir été élu par le Conseil supérieur de l’audiovisuel à la tête des télévisions publiques contre le candidat du pouvoir. Dès lors, tous les coups devenaient permis pour abattre le gêneur, pour écarter celui dont « Dieu » - celui du Bébête Show - ne voulait pas.
Comment en marge de l’État de droit, élimine t-on une personnalité ? Comment et par qui sont alimentés et manipulés, dans notre République, les dossiers de basse police ? Comment le pouvoir utilise-t-il les ambitions, la vanité et les lâchetés des stars du petit écran pour renforcer son emprise sur la télévision ?
Le témoignage de Philippe Guilhaume est accablant. Son récit fait alterner les portraits acérés, la description des rouages secrets du pouvoir et l’exploration des coulisses de la télévision. Plus qu’une enquête journalistique, mieux qu’un roman, Un président à abattre est l’illustration de nos mœurs politiques contemporaines et révèle bien des secrets sur les vedettes de l’État-spectacle comme du show-business, souvent si liées. » Quatrième de couverture du livre « Un président à abattre »


Histoire de la France. 1. Naissance d’une nation, des origines à 1348

  • Format : Livre
  • Auteur : Georges Duby
  • Éditeur : Paris : Librairie Larousse, 1970
  • ISBN : 2-03-012910-0
  • Cotation interne : 018A

Sommaire :

I / « Le pays » par Jacqueline Beaujeu-Garnier
II / « La préhistoire » par Denise de Sonneville-Bordes
III / « La Gaule avant la conquête romaine » par René Joffroy
IV / « Les Gallo-Romains » par Marcel Le Glay
V / « Les migrations barbares, IVe-Ve siécle » par Lucien Musset
VI / « Les temps mérovingiens, VIe-VIIe siècle » par Pierre Riché
VII / « La construction carolingienne, VIIIe siècle-840 » par Adriaan Verhulst
VIII / « Les dernières invasions, 840-980 » par Jean Dhondt
IX / « Les féodaux, 980-1075 » par Georges Duby
X / « L’essor du XIIe siècle, 1075-1180 » par André Joris
XI / « La synthèse capétienne, 1180-1270 » par Jacques Rossiaud
XII / « Le grand royaume, 1270-1348 » par Élisabeth Carpentier


Histoire de la France. 2. Dynasties et révolutions, de 1348 à 1852

  • Format : Livre
  • Auteur : Georges Duby
  • Éditeur : Paris : Librairie Larousse, 1971
  • ISBN : 2-03-012920-8
  • Cotation interne : 019A

I / « Le malheur des temps,1348-1440 » par Noël Coulet
II / « La reconstruction, 1440-1515 » par Michel Mollat
III / « Renaissance et discordes religieuses, 1515-1589 » par Jean Delumeau
IV / « La France baroque, 1589-1661 » par Pierre Deyon
V / « L’âge classique, 1661-1715 » par René Pillorget
VI / « Les Lumières, 1715-1789 » par André Bourde
VII / « La Révolution, 1789-1799 » par Michel Vovelle
VIII / « L’Empire, 1799-1815 » par Louis Bergeron
IX / « La France romantique et bourgeoise, 1815-1848 par » André-Jean Tudesq
X / « La seconde République, 1848-1852 » par Maurice Agulhon


Histoire de la France. 3. Les Temps nouveaux, de 1852 à nos jours

  • Format : Livre
  • Auteur : Georges Duby
  • Éditeur : Paris : Librairie Larousse, 1972
  • ISBN : 2-03-012930-5
  • Cotation interne : 020A

I / « Le mouvement d’une civilisation nouvelle » par Jean Bouvier
II / « Le second Empire » par Jacques Rougerie
III / « La IIIe République, 1871-1914 » par Georges Dupeux
IV / « L’ouverture des connaissances et les mutations culturelles, 1871-1914 » par Philippe Joutard
V / « La Grande Guerre, 1914-1918 » par Jacques Nere
VI / « Entre deux guerres, 1919-1939 » par Jean Mettas
VII / « La France dans la Seconde Guerre mondiale, 1939-1945 » par Jean-Marie d’Hoop
VIII / « Histoire récente de l’économie et de la société françaises, 1945-1970 » par Maurice Parodi
IX / « Les institutions et la vie politique, 1945-1970 » par Marcel Merle
X / « Expression et diffusion de la culture, 1945 à nos jours » par Yves Florenne et Béatrice Didier


Le roman de la rose

  • Format : Livre
  • Auteur : Guillaume de Lorris et Jean de Meun
  • Éditeur : Paris : Club du livre, 1976
  • Cotation interne : 021A

« Chef-d’œuvre de la poésie allégorique, en deux parties.

Une œuvre résume toute l’aventure de la courtoisie : le Roman de la Rose, qui réunit sous un même titre deux fictions allégoriques, composées à quarante ans de distance par deux poètes de tempéraments opposés.

Au long du XIIIe siècle, la courtoisie a connu une évolution, mais elle a poursuivi un même but profond : domestiquer le mythe de la passion fatale de Tristan et Iseut. Et la Rose a opposé son mystère à celui du Graal. » http://www.larousse.fr/encyclopedie/oeuvre/Roman_de_la_Rose/141396

À voir également : http://expositions.bnf.fr/livres/rose/


Le Livre des merveilles

  • Format : Livre
  • Auteur : Marco Polo
  • Éditeur : Paris : Club du livre, 1976
  • Cotation interne : 022A

« Le Livre des merveilles rend compte du long voyage de Marco Polo sur les routes de l’Orient et en Chine. En apportant des éléments nouveaux à la connaissance d’un monde redouté, il répondit à la curiosité humaniste des rois d’Europe et de leurs cours. On y découvre des observations d’ordre encyclopédique sur les coutumes tartares, mais aussi des légendes où le surnaturel tient la première place. Les siècles n’y font rien : le livre de Marco Polo instruit, étonne, émerveille toujours. » http://www.petitsclassiques.com/?oeuvres/etu_fiche_oeuvre&id=9782035846471

À voir également : http://expositions.bnf.fr/marine/livres/Marco_Polo/index.htm


Le Journal du monde

  • Format : Livre
  • Auteurs : Caillet Gérard et Sylvan Hoffman
  • Éditeur : Paris : Éditions Denoël, 1956
  • Cotation interne : 023A

Le « Journal du Monde » est l’adaptation française de « News of the world » publié pour Prentice Hall par Sylvan Hoffman. La couverture porte en plus : « De l’homme des cavernes à l’âge atomique »


Les "musées de France" en Bretagne : de la conservation à la conversation

  • Format : Livre
  • Auteur : Conseil Economique Social et Environnemental Régional (CESER)
  • Éditeur : Région Bretagne, 2014
  • Cotation interne : 024A

« A partir de visites, d’auditions de conservateurs et médiateurs, d’enseignants, de jeunes publics et d’experts, en s’appuyant sur de nombreux exemples d’actions et sur des travaux nationaux, le CESER constate que, malgré la précarité des moyens de nombreux services des publics, une réelle dynamique éducative et culturelle est à l’œuvre en Bretagne. Le CESER préconise de soutenir cette dynamique dans un contexte financier contraint, avec 5 enjeux prioritaires pour promouvoir une « culture des publics » plaçant le visiteur au cœur de la vie du musée. Ses préconisations invitent le Conseil régional et l’Etat en région à agir de concert, en mobilisant leurs partenaires, pour progresser dans cette voie. » Quatrième de couverture du livre « Les "musées de France" en Bretagne : de la conservation à la conversation »


Le tourisme de mémoire en France : mesure et analyse du poids et des retombées économiques de la filière

  • Format : Livre
  • Auteur : Atout France
  • Éditeur : Paris : Atout France, 2012
  • ISBN : 978-2-36711-003-5
  • Cotation interne : 025A

« Des combats d’hier, demeure aujourd’hui en France un patrimoine d’une densité et d’une diversité sans équivalent au monde. Champs de bataille, cimetières militaires, monuments commémoratifs, musées sont autant de sites dont la visite permet à la fois d’honorer la mémoire de celles et ceux tombés lors de ces conflits, mais aussi de comprendre ces événements qui forgent notre Histoire.
Au-delà de la dimension civique qu’elle revêt, la visite de sites de mémoire en France constitue un formidable enjeu d’attractivité pour les territoires, en complément de l’offre touristique traditionnelle.Une meilleure compréhension de la dimension économique et sociale de cette filière est indispensable pour rendre les politiques publiques plus adéquates en la matière. Il s’agit d’être en mesure d’accueillir, avec tout le professionnalisme nécessaire, les centaines de milliers de visiteurs qui viennent se recueillir et se souvenir sur ces sites. C’est pourquoi le ministère de la défense et le ministère chargé du tourisme ont délégué à Atout France la maitrise d’ouvrage d’une étude nationale inédite consacrée au poids et aux retombées économiques du tourisme de mémoire en France. Cette étude, dont les résultats vous sont présentés dans cet ouvrage, donne la véritable mesure de ses potentialités économiques, culturelles et éducatives, tant pour les sites que pour leur territoire environnant, et atteste d’un réel engouement du public pour la visite de lieux de mémoire. Elle constitue une première étape dans la reconnaissance nationale de l’importance de cette filière.A la veille des commémorations des deux guerres mondiales, qui débuteront à partir de 2014 et qui marqueront le grand hommage de notre nation aux hommes et aux femmes qui ont combattu pour elle, il est important de préserver et valoriser ce patrimoine mémoriel afin d’assurer sa transmission aux générations futures. Comme en témoigne la convention signée entre les ministères de la défense et du tourisme, l’État porte de grandes ambitions pour permettre, dans la dignité voulue, la visite des lieux de mémoire afin de promouvoir en France et à l’étranger ce « tourisme de sens » qui fait de plus en plus d’adeptes. A ce titre, nous nous félicitons de la grande mobilisation des collectivités déjà engagées dans la mise en tourisme commémorative de leur patrimoine mémoriel et dans la concertation établie entre les territoires et l’opérateur Atout France à travers le projet de contrat de destination « Centenaire de la Grande Guerre ».
L’État souhaite ainsi bâtir une véritable filière touristique de la mémoire vectrice de valeurs de citoyenneté et d’un message de paix entre les nations. » Préface du livre « Le tourisme de mémoire en France : mesure et analyse du poids et des retombées économiques de la filière »


Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0